Tama, instrument de musique traditionnel

Tama, instrument de musique traditionnel

Le Tama est aussi connu par l'appellation tambour parlant. Cet instrument de percussion appartient à la famille des membranophones. D'origine africaine, plus précisément de l'Ouest de l'Afrique, cet instrument de musique est aussi présent en Inde et au Japon avec d'autres noms.

Caractéristiques du Tama

caracteristiques-du-tamaLe Tama s'agit d'un tambour à base de bois d'une longueur environnant les 60 cm et d'un diamètre d'une vingtaine de centimètre. Il se démarque surtout par sa tension variable ainsi que son membrane double. Les peaux de cet instrument de musique sont reliées à l'aide de cerclages. Elles sont tendues avec un système de laçage de cordes. Le Tama trouve son origine en Afrique du nord. Ayant vu le jour au 11ème siècle, cet instrument de musique s'utilise à l'occasion de certains évènements traditionnels, comme les circoncisions. Le Tama est, en effet, un instrument qui s'attache à la culture. Il a été utilisé en tant qu'outil d'appel aux armes durant les guerres. Il est reconnu facilement par un son fin. L'instrument est destiné à être posé sous l'aisselle du musicien. Celui-ci frappe le Tama à l'aide d'une baguette courée pour avoir de sons variés. Bien évidemment, cet instrument de musique peut émettre des sons plus complexes.

 

Vrai instrument de communication

Le joueur du Tama le considère aussi comme un réel outil de communication. Cet atout de l'outil a été évoqué à l'initiative de Jogn F. Carrington. Il fait partie des plus vieux instruments de musique des griots. De nombreux musiciens de Mali, de Nigeria et de Sénégal misent encore sur cet instrument dans la réalisation de divers styles musicaux. A noter que le Tama reste spécial par le son très aigu que l'on peut entendre jusqu'à 11 km. Ce n'est donc pas étonnant s'il a été utilisé, autrefois, comme un meilleur outil de communication en Afrique.

About the Author

Leave a Comment